book_PNG2117

Département des études islamiques

Cursus

Cycle de 3 ans (Tronc commun) : sont dispensées environ vingt matières de sciences islamiques liée à la foi, à la jurisprudence et à l’histoire de l’islam.

Cycle de 2 ans : une formation plus approfondie et une étude spécialisée de certaines matières en théologie, en communication et en pédagogie. Il s’agit aussi de donner les outils méthodologiques de réflexion et de recherche sur les questions de l’Islam et de la société moderne.

Auditeurs libres

Ce statut est ouvert à tout moment, avec notification à l’administration, aux étudiants n’envisageant pas le passage des épreuves et l’obtention d’un certificat.

Dispositifs et outils pédagogiques

Le dispositif pédagogique repose sur les principes et directives suivants :

La pédagogie interactive et participative qui vise à impliquer les étudiants le plus possible à la formation. Des travaux de recherche sont demandés aux étudiants dès la première année de formation.

Des activités complémentaires de la formation comme les séminaires internes et les ateliers représentent un cadre d’étude axé sur les questions pratiques de la vie contemporaine, sous l’angle des sciences islamiques.

En deuxième cycle, la formation prend des aspects plus concrets orientés vers la pratique de la communication et de la pédagogie afin de favoriser chez les étudiants les capacités de communication et d’échange intellectuelle et culturelle. Dans cette finalité des stages pratiques sous forme d’interventions et d’encadrement de groupes sont programmés.

L’initiation à la recherche pendant les années de formation est couronnée par un mémoire de fin d’études ainsi qu’un rapport de stage qui seront élaboré par l’étudiant.

Evaluations et certifications

Les évaluations se font par le biais d’examens semestriels pour chacune des matières.

Nos certificats et diplômes sont d’ordre interne, ils n’ont pour l’instant aucune reconnaissance académique ou d’équivalence avec des diplômes universitaires.

Une note de 10/20 est requise pour valider chacune des matières. Les matières non validées restent dues en vue de l’obtention des certificats

Une session de rattrapage est organisée tous les ans pendant le mois de septembre.

Un certificat de réussite est attribué tous les ans et un diplôme de fin de cursus est accordé à la fin du cursus.

Un diplôme d’études islamiques est délivré à la fin du premier cycle.

Un certificat de formation approfondie en sciences islamiques est délivré à la fin du deuxième cycle et après avoir soutenu un mémoire de fin d’études.

1ÈRE ANNÉE

BIOGRAPHIE DU PROPHETE (PSL)

Une étude à la foi thématique et chronologique de la vie de Muhammad, paix et bénédiction sur lui, une approche qui cible à la fois l’information et le sens autour d’une vie considérée comme exemplaire et source de connaissances pour tout musulman.

Etudiée tout le long de la première année la biographie du prophète (psl) servira de source d’arguments et de connaissances pendant tout le cursus de formation.

L’étude chronologique répartie en deux grandes périodes, mecquoise et médinoise, permet une vision globale des faits ainsi que des œuvres du prophète (psl). L’approche thématique nous permet de voir les différents aspects du personnage prophétique. Des ouvrages de référence sur la vie du prophète (psl) sont adoptés pour constituer des sources à la fois fiables et faciles d’accès. L’AFCL met à la disposition des étudiants un support récapitulatif qui retrace les différentes périodes de la vie de Muhammad (psl).

INTRODUCTION AUX SCIENCES DE LA RELIGION

Composée de trois grands chapitres : les caractéristiques générales de la juridiction musulmane, ses sources et son histoire, cette matière « fleuve » donne accès à une grande partie du lexique du droit et de la jurisprudence musulmane.

Elle définit les sources de la législation en Islam, leur statut et les différentes écoles d’interprétation et leurs approches respectives. Elle retrace aussi l’histoire et l’évolution des différentes écoles juridictionnelles en Islam. Eclaircir les notions, répondre aux préjugés mais surtout donner des atouts et des sources. A côté du support de cours, les ouvrages de référence proposés aux étudiants sont variés.

FOI ISLAMIQUE

Al -‘Aquida est une matière qui permet d’étudier les piliers de la foi musulmane, leur sens et les effets de la croyance sur la vie de l’Homme.

Des notions fondamentales de la vision islamique de l’homme, du monde et de la vie font l’objet d’études et de réflexion. Les séances prennent une forme combinée de cours magistraux et de travail de réflexion collective à travers les exposés effectués par les étudiants. Un support de cours est mis à la disposition des étudiants. Il est considéré comme un point de départ à la compréhension des différents thèmes. Le cours est soutenu par quelques ouvrages de référence.

REGLES DES PRATIQUES CULTUELLES : FIQH

Dans le cadre de cette matière, qui est étudiée pendant tout le cursus de formation, on aborde à chaque fois un nouveau chapitre de la pratique cultuelle.

Le Fiqh est définit comme la science qui s’occupe des règles pratiques des actes du musulman en matière de culte et des transactions de tout genre. C’est aussi la science du licite et de l’illicite (du Halâl et du Harâm). De la purification rituelle au jeûne en passant par la prière le Fiqh est étudié d’une manière objective qui permet de comprendre les prescriptions (Al-ahkâm) et leur référence textuelle (Al-adillah : Coran et Hadith). Quand il s’agit d’avis différents, ils sont mentionnés en toute rigueur scientifique et en évitant toute polémique ou dérive sectaire car l’objectif de la formation reste attaché à la clarté de la connaissance et à l’esprit tolérant et consensuel des sciences islamiques. L’apport du professeur et l’utilisation d’ouvrages de référence élargissent les sources de connaissance et permettent de répondre aux questionnements des étudiants.

Le Fiqh est une matière passionnante qui rassemble la force du texte et la complexité de la vie pratique. Elle nous apprend que l’Islam est une religion qui ne peut être limitée ni par le temps ni par l’espace.

EDUCATION ET PURIFICATION SPIRITUELLE

En rapport avec le cours de foi et dans la continuité de celui-ci, il s’avère indispensable de traiter ce grand sujet de la pensée islamique qui porte sur la concrétisation des croyances et des valeurs morales de l’islam.

Entre la formalité de la croyance chez certain et les excès de la part de certaines écoles de soufisme on découvre un héritage prophétique ample et riche en matière de spiritualité et de l’éducation de soi. Un retour sur les notions fondamentales et les œuvres les plus importantes et les plus authentiques constitue un point déterminant dans l’étude de cette matière dont l’objectif principal est d’explorer ce domaine de la connaissance islamique.

 SCIENCES DU CORAN

Trois thèmes essentiels sont abordés dans le cadre de cette matière :

– Le Coran parole de Dieu : définition, la révélation et ses différentes formes, le miracle du coran, explication et traduction, le Coran et nous

– La structure du Coran : la structure textuelle du Coran (sourate, verset…), la structure chronologique et contextuelle : la descente du Coran ses étapes et son contexte, l’abrogation, le contexte de la descente…

– L’historique du Coran : source d’authenticité, transcription mémorisation, les différentes lectures, les étapes de l’assemblage et la méthodologie : un seul Coran une seule communauté.

 HISTOIRE DES QUARTES CALIFES

Après la Sirah du prophète (psl) étudié en première année, on passe à la période des quatre premiers successeurs qualifiés de Califes bien guidés. Il s’agit de l’histoire des hommes mais il s’agit surtout d’un modèle de gouvernance sage et juste qui servira de référence pour les musulmans et restera dans leur inconscient comme le meilleur tout au long de l’histoire. Il s’agit de la fondation de l’état musulman l’expansion de l’Islam comme religion et sa naissance comme civilisation. Les chapitres respectifs de ce cours sont liés chacun à l’un des 4 califes. Une succession qui correspond à un enchaînement événements et d’actes fondateurs au niveau politique, social, et culturel de l’état islamique naissant. Un support de cours est la disposition des étudiants pour une meilleure maîtrise de ces thèmes et des références bibliographiques sont proposées.

 FIQH AD-DA’WAH : COMMENT TRANSMETTRE ?

Cette matière est axée sur les principes de la transmission et de l’explication de l’islam. Elle est constituée de plusieurs thèmes dont les suivants :

– La nature de la transmission et son objet

– Le statut juridique de la transmission 

– Les notions fondamentales

– Les qualités et les compétences requises chez un Dâ‘yah (prédicateur, prêcheur)

Les références bibliographiques en français se font rares en la matière mais un support de cours est mis à la disposition. Le cours est enrichi par des témoignages d’intervenants acteurs en matière de Da’wah et de nouveaux musulmans qui racontent leur cheminement.

2EME ANNEE

 RÈGLES DES PRATIQUES CULTUELLES : FIQH

Dans le prolongement du programme de la première année deux autres chapitres seront étudiés : le Hajj et la Zakat…

 QUESTIONS DE JURISPRUDENCE CONTEMPORAINE

En parallèle avec les chapitres sus cités, d’autres questions qui relèvent de notre époque sont abordées. Elles sont en rapport avec des domaines de la vie contemporaine : transactions financières, médecine, tenu vestimentaire, le Fiqh des minorités musulmanes. Ces thèmes sont abordés au même moment qu’une étude sommaire des différentes approches et méthodologies contemporaines du Fiqh.

 HISTOIRE DE L’ISLAM – APERÇU GÉNÉRAL

L’histoire des Califes est suivie d’un aperçu sur l’histoire de la civilisation musulmane. Une approche chronologique qui retrace les grandes époques et l’évolution de l’Islam en tant que civilisation et culture.

Il s’agit aussi d’avoir une vision globale de l’histoire politique et sociale de l’islam à travers les différentes dynasties qui ont régné pendant 14 siècles. Une étude qui vise à repousser les préjugés contre une histoire rayonnante mais souvent mal interprétée. Une revue bibliographique critique est présentée d’une manière qui permet de choisir les références les plus fiables autour d’un sujet très important : la mémoire de l’islam.

3EME ANNEE

 INTRODUCTION AUX FONDEMENTS DE LA JURISPRUDENCE

Dans un premier pas d’approfondissement un semestre est consacré à l’étude du droit musulman (Usûl al-Fiqh). Il s’agit des règles qui fondent le Fiqh. Une étude des définitions, des concepts et des approches qu’utilisent les savants pour extraire les prescriptions. Il s’agit aussi d’explorer l’esprit de la jurisprudence en Islam et d’acquérir un savoir indispensable aux musulmans aujourd’hui pour mieux comprendre le bien fondé du droit musulman et gagner en capacité d’analyse et d’argumentation des prescriptions.

 L’ISLAM EN EUROPE : HISTOIRE LÉGISLATION ET INSTITUTIONS

La nouvelle réalité s’impose, le paysage européen réintègre progressivement en son sein l’Islam. Pourtant l’Europe l’a connu pendant plus de 8 siècles en Andalousie. Ce cours essaye de constituer une idée de l’Islam en Europe en tant que réalité socioculturelle et une population en quête d’un statut et d’une reconnaissance. Cette dynamique s’exprime aussi par un effort d’institutionnalisation qui se développe dans les différents pays d’occident.

Une discipline récente mais qui permet d’avoir un nombre d’information important et utile à tout musulman intéressé par l’avenir du rapport islam-occident ou vivant tout simplement en Europe.

BILAN D’ÉVALUATION GÉNÉRALE

En plus des évaluations semestrielles, la troisième année sera couronnée par une évaluation individuelle sur l’ensemble du cursus. En effet l’effort se concentre sur la nécessité de combler les éventuelles lacunes dues aux absences de l’étudiant, à la non validation de quelques matières durant le cursus ou tout simplement sur recommandation du conseil scientifique de compléter et renforcer certaines parties du programme. Dans ce cas des sessions de formation complémentaires peuvent être programmées avant d’entamer le programme de quatrième année.

La troisième année du cursus se présente comme une fin et un début. La fin de la formation générale qui consiste à aborder  la plupart des branches de la connaissance islamique classique et contemporaine et le début d’une vocation à l’approfondissement de ces connaissances.

COURANTS DE PENSÉE

Une matière qui résume les différentes écoles de pensées à travers l’histoire de l’islam. Des plus anciennes aux tendances contemporaines,  le cours permet d’avoir une idée assez détaillée sur une pensée islamique à la fois riche et complexe et qui  ne cesse d’évoluer. Quels sont les principes fondateurs ? Quelles sont les divergences et comment les comprendre ?  Une vision sereine et sage qui permet d’aller au de la des différences pour tracer d’une manière individuelle et collective des nouvelles voies à l’islam contemporain.

JURISPRUDENCE

En troisième année deux thèmes seront abordés : le mariage et l’aumône purificatrice « Az-zakat », ainsi l’étudiant détient les connaissances indispensables en matière de culte et commence à aborder le côté transactionnel de la matière.

MORALE ET ORDRE SOCIAL

C’est un cours qui puise dans les différentes matières à la recherche de l’action de réforme morale et social de l’Homme. Les valeurs morales étudiées à travers les livres de Abdallah Draz « la morale du Coran » et « l’éthique du musulman » de Mohammed Al-Ghazali, rejoignent l’œuvre sur la réforme du Grand érudit et réformateur M. Tahar ben ‘Achour « ordre social en Islam ». une matière qui explore le projet de réforme de l’individu et de l’ensemble de la société humaine

SE PRÉPARER AU DEUXIÈME CYCLE

La troisième année peut représenter la fin du parcours pour certains. D’autres étudiants trouveront assez de motivation pour pousser la formation jusqu’au bout. Cela veut dire qu’ils auront encore deux années à finir.

DEUXIEME CYCLE 4EME & 5EME ANNEES

Le programme annuel est constitué de matières semestrielles et de séminaires.

Cinq matières par an sont enseignés en deuxième cycle auxquelles viennent se rajouter des séminaires dans des matières complémentaires

Les étudiants seront invités à suivre des formations à la pratique enseignante afin de favoriser la communication et la transmission des connaissances. Ces formations se dérouleront avec des associations partenaires ou au sein de notre établissement.

L’obtention du diplôme de fin de cycle sera conditionnée par :

  • La validation de toutes les matières

  • Un mémoire de recherche (60 à 70 pages)

  • Un rapport de stage pratique d’enseignement et d’encadrement pédagogique

 MATIERES ET SPECIALITES

  1. Science de la Foi : différentes approches en matière de ‘Aqidah

  2. Histoire de la philosophie et de la Pensée Islamique

  3. L’Islam et les questions de la pensée moderne

  4. Etude comparée des religions, dialogue interreligieux

  5. L’éthique de la divergence

  6. Les écoles d’exégèse du Coran

  7. De l’éducation et de l’éducation en Islam

  8. La pratique enseignante : théorie et techniques

  9. Jurisprudence des transactions

  10. Les desseins du Droit musulmans : Maqâsid

  11. Sociopolitique du monde musulman

  12. L’Islam contemporain : Renaissance et modernité

  13. La science des priorités